Skip to content

Calendriers de l’avent

Tout d’abord commençons par une tite photo prise ce week-end : les premières fleurs de camélia écloses avec 1 mois d’avance par rapport à l’an dernier !!!!! avec un gros bourdon en plein repas !

DSC_9752 - Copie
DSC_9740 - Copie

Cette année, sous la houlette de GrannyCoquelicot, nous – 24 Teigneuses – avons préparé des petits paquets que nous avons envoyé à Amélie, notre GO des Teigneuses pour la remercier de son dynamisme et de ce qu’elle fait pour le groupe (dernière organisation en date : après les Teigneuses à la ferme de Bel Air, elles se retrouveront en plus petit comité dans une ferme bio fin janvier)

Et c’est moi qui ouvre le bal pour le 1er décembre !

Au menu de fibres dans les tons violet / turquoise (pour qu’elle ait environ 20 grs * 24 à filer !), et en bonus je lui ai feutré à l’embellisher un bandeau dans ces tons :

DSC_9672 - Copie
DSC_9733 - Copie

Et le détail du bandeau avec de la dentelle ! avec un peu de tricot pour redonner un peu d’élasticité et ainsi mieux le faire tenir sur la tête :

DSC_9729 - Copie
DSC_9730 - Copie
Et de mon côté je me suis offert un calendrier de l’avent en fibres (par la même Amélie d’ailleurs) :

quel petit plaisir du matin !!

aujourd’hui on ouvre le 1er paquet ! (teint par ses mains si je ne m’abuse)

DSCF8369 - Copie

 

 

 

C’est de saison !

Une fois mes petits crobes enfin partis, je me suis jetée sur ma cardeuse et mon embellisher et roule ma poule en 1 journée, j’avais une écharpe toute douce (mérinos, alpaga et soie…) et bien couvrante ! (pour mes autres réas feutrées, je n’avais que des cardes à main, et la cardeuse m’a fait gagné un temps fou !) :

DSC_9703 - Copie

DSC_9704 - Copie

DSC_9705 - Copie

DSC_9711 - Copie

DSC_9717 - Copie

Et porté (parce que bon c’est pas le tout mais il fait froid !) :

DSC_9685 - Copie

 

 

 

Gaufres, meringues aux fraises bonbon et melon pan

C’est l’automne, grisaille, microbes…alors faisons-nous plaisir avec des douceurs :

 

Gaufres (une trentaine) :

500 gr de farine

250 gr de beurre

3 oeufs

3/4 de litre de lait

30 gr de sucre

15 gr de levure chimique

1 cuillère à café de sel

25 cl de bière blonde

 

Séparer les blancs des jaunes

Ajouter au jaune le beurre fondu, bien mélanger

ajouter le sucre, la levure diluée dans un peu d’eau ou de lait tiède, la farine, le lait et la bière

battre les blancs en neige avec le sel

mélanger le tout et laisser lever 2 ou 3 heures

Et voilà y’a plus qu’à utiliser le gaufrier !! (pensez à vérifier qu’il fonctionne bien avant de faire la pâte sinon vous risquez de vous retrouvez un soir de jour férié à en chercher un….)

La gaufre obtenue n’étant pas très sucrée, elle s’agrémente bien avec du miel / de la confiture pour les becs sucrés
DSCF8272 - Copie

- – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – -

Meringues aux fraises bonbon

Au début, c’est identique par rapport aux meringues nature :

A gr de blancs d’oeufs (2 blancs d’oeufs donnent environ 20 petites meringues)

A gr de sucre en poudre

A gr de sucre glace

 

Montez les blancs en neige en y incorporant en 3 fois (et doucement) le sucre en poudre

rajoutez le sucre glace en continuant à remuer jusqu’à ce que le mélange soit suffisamment compact

Retourner à mi-hauteur une poche à douille (pour ne pas en avoir sur les mains une fois la poche remplie)

Remplissez la poche à douille du mélange

Sur un plateau passant au four, posez une feuille de papier sulfurisé

Plus les fraises seront entièrement entourées de meringue, plus elles resteront entières à la cuisson.

Pour cela, faites un premier rond de meringue, posez la fraise, faites un deuxième rond pour recouvrir la fraise.

Les 3 étapes :

DSCF8273 - Copie

Enfournez 2 h 30 heures entre 70 et 75 °C

L’insert est bien resté ! :
DSCF8276 - Copie

 

La prochaine fois que vous dorez un gâteau, pensez à congeler le blanc d’oeuf pour en faire des meringues !

 

- – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – -

Et pour finir un lien vers un souvenir nostalgique pour moi : les melon pan, pains sucrés japonais

Mon essai de la recette, un délice à refaire !!

DSCF8195 - Copie

 

Défi « en mode protect »

Pour son anni-blog, Lilou nous a incité à nous couvrir chaudement !!

Moi qui suis une grosse frileuse, je ne pouvais pas passer à côté de l’occasion de me faire un col bien chaud avec un filé main bien mis en valeur.

Comme je voulais qu’il soit bien chaud, j’ai fait 2 épaisseurs :

- une doublure en mérinos (3 couleurs successives)

- l’extérieur avec ce filage d’une superbe tresse de Dandelion. Technique de filage : corespun retordu, souvenez-vous :

DSCF7748 - Copie

Avec une vue sur la doublure (qui se glisse sous le pull pour avoir bien chaud ;-)

DSC_9668 - Copie

Porté :

coldefi

Et un petit zoom :

DSC_9671 - Copie

 

Filage réfléchi pour un bonnet

L’avantage quand on file ses fibres c’est qu’avec une même matière première on peut obtenir différents résultats en itulisant différentes techniques.

c’est ce que j’ai fait pour le bonnet qui sera le plus abouti parmi ceux que j’ai fait jusqu’à présent.

Cahier des charges : au moins 2 épaisseurs, un peu de volume au milieu de la tête, chaud, dans les tons violet (bon là rien de nouveau)

Parmi les fibres ramenées cet été j’en avais des moirés plutôt dans les tons violet/chauds (teinte A), et aussi des plus unies en rose/violet (teinte B)

L’idée du bonnet c’est d’avoir un peu de déco avec un filé main avec un peu de volume (teinte A), puis d’avoir une bonne longueur de bonnet pour pouvoir le rabattre au moins une fois (filés main aig 4 avec teinte A puis teintes A + B)

Pour la « déco », j’ai utilisé ma technique chouchou du moment : corespinning (fibres recouvrant un fil âme), puis retors avec un fil fin :

DSCF8158 - Copie

J’étais bien embêtée ces derniers temps pour cette technique puisque pour les fils d’un bon diamètre (2 cm, avec mon épinglier jumbo) les fibres avaient tendance à s’accrocher dans les crochets :

DSCF8154 - Copie

D’autres rouets proposent des épingliers plus adaptés (des cercles ou bâtonnets au lieu des crochets) mais je n’allais pas charger de rouet pour cela, alors j’ai tourné mes crochets comme cela :

DSCF8155 - Copie

pour l’instant plus de problèmes (je publie l’info vu que je n’avais pas trouvé de solutions sur le net).

corespun non retordu (filé de plus en plus épais / dodu) :

DSCF8150 - Copie

fil fin teinte A :

DSCF8147 - Copie

 

Fil déco + fil fin teinte A (soit 25 gr)

DSCF8178 - Copie

 

Brin teinte B (au final : brin teinte B 75 gr + brin teinte A 75 gr ) :

DSCF8189 - Copie

 

Je sais bien que certaines voudraient revoir de la couture par ici, ce n’est pas oublié mais là je privilégie les urgences de l’hiver !

Pull pour cet hiver : début du tricot

Après quelques tours de pédales, voilà les 2 premières pelotes que j’ai obtenu :

DSCF8029 - Copie

DSCF8060 - Copie

DSCF8081 - Copie

En le début du tricot et le reste de la pelote, voici les 50 premiers grammes :
DSCF8083 - Copie

 

Allez plus que 550 grammes à tricoter !!!

 

 

En cours…

Prenez des teintures que vous trouvez trop vives et trop clairs et mélanger les fibres avec d’autres plus foncées (vous remarquerez au passage ma 1ère utilisation dans un projet de la toison de ouessant croisé reçue cet été) :

DSCF7939 - Copie

 

Passez le tout à la cardeuse en étirant bien les fibres :

DSCF7967 - Copie

DSCF7963 - Copie

 

Tant que vous y êtes teignez pour le retors des pelotes coordonnées (photo au rinçage) :

DSCF7955 - Copie

 

Regroupez une partie de ce petit monde :

DSCF7982 - Copie

 

Et commencez à filer un pull chaud et doux pour l’hiver !!!!

DSCF7987 - Copie

 

Anniblog d’une copinaute…

Suivez le guide…

98885267

Multi-teintures multi-fibres

Aujourd’hui les explications de comment j’en suis arrivée là :

DSC_9649 - Copie

Depuis pas mal de temps je voulais mélanger les types de teintures et les fibres (j’adore filer de la texture), alors j’ai pris 80 gr de coton, soie de bananier, soja, alpaga gris, polwarth, kid mohair, gotland gris, glitz, ramie, soie, lin, algue marine

J’ai séparé en 4 paquets équivalents de 20 gr, et ai mis chacun au milieu de la cardeuse pour obtenir une sorte de ruban :

DSCF7739 - Copie

DSCF7745 - Copie

Ayant prévu d’utiliser de la teinture végétale, j’ai mordancé les fibres à l’alun et à la crème de tartre plusieurs jours avant.
J’ai utilisé aussi de la teinture greener shades, idéal et Rit.

Pour teindre, j’ai posé les 4 rubans :

DSCF7772 - Copie

Et j’ai versé les teintures depuis les bouteilles. De gauche à droite : garance, cochenille, GS sunset orange, GS amazon green, GS amethyst purple (puis dans un ordre différent):

DSCF7773 - Copie

Ensuite j’ai complété avec des touches de rit (mandarine) et de teintures idéal (fruits rouges, turquoise, emeraude, violet (=emeraude + fruits rouges)) :

DSCF7774 - Copie

Au bain marie 1 heure à 80-90 °C et TA DA !! :

DSC_9627 - Copie

DSC_9633 - Copie

DSC_9636 - Copie2

DSC_9640 - Copie

DSC_9645 - Copie

Bon alors soyons clairs, j’avais oublié d’acidier les teintures greener shades, j’imagine que la crème de tartre leur a permis de se lier quand même à la laine (mais bon l’alun c’est plutôt basique alors mystère…)
Pour la teinture idéal, ce sont des sels qui sont le mordant donc là c’est l’alun.
Et pour le rit rien besoin d’ajouter.
Toutes les teintures ont globalement bien pris quelles que soient les fibres (pas de « trou » blanc)

Essai transformé !!!!! :-)))))))))))))))))))))

Juste un aperçu…

De ce que je détaillerai bientôt
Une séance de teinture comme je l’envisageais depuis un bout de temps : multifibres façonnées à la maison, multitypes de teintures…

DSCF7806 - Copie

See you soon !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 29 autres abonnés